Édouard de Lamaze, Chevalier, La gazette du Palais, 8 décembre 2000

Édouard de Lamaze, délégué interministériel aux professions libérales, avocat à la Cour de Paris, ancien membre du Conseil de l'Ordre, ancien président de la F.N.U.J.A. et maire de BoisHéroult (76), a reçu de Mme Marylise Lebranchu, ministre de la Justice, dans les salons de la Chancellerie, les insignes de Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, en présence non seulement de ses pairs et des représentants les plus illustres de notre profession, mais également de celles composant la grande famille de celle-ci: médecins, architectes, notaires...

Lire la suite

La loi de finances pour 2000 a suscité de vives réactions chez les libéraux soumis au secret professionnel

L'article 57 du projet de loi porte en effet atteinte à ce devoir de confidentialité. Plusieurs amendements ont permis de minimiser le coup porté notamment aux professions de santé.

L'article 57 adopté impose aux professionnels libéraux qui n'adhèrent pas à une association agréée la tenue d'une comptabilité comportant l'identité de leurs clients et patients. Comme cela est indiqué dans la suite du texte, cette obligation ne concerne en rien la nature des prestations fournies. Ceci signifie donc que l'administration ne peut en aucun cas demander des détails sur ces prestations.

Lire la suite

Fiche sur l'ouvrage : "Les avocats entre l'Etat, le public et le marché, XIIIe - XXe siècle", de Lucien Karpik

Lucien Karpik, Editions Gallimard - 1995

Qu’y a-t-il de commun entre les avocats qui, à l’origine, interviennent dans la défense judiciaire comme dans la haute fonction publique et, dans la mouvance du Parlement et du Roi, participent au développement de l’Etat moderne et ceux qui, à partir du XVIII° siècle, se gouvernent eux-mêmes, s’engagent dans des luttes tumultueuses contre le pouvoir d’Etat, font partie des bâtisseurs de la société politique libérale, connaissent, non sans vicissitudes, l’influence et la gloire et forment, sous la III° République, une élite dirigeante ?

Lire la suite

Loi pour la Confiance dans l'économie numérique, du 21 Juin 2004

Il a été organisé au Sénat le lundi 28 juin 2004 un colloque sur les nouvelles technologies au cours duquel la loi Loi n° 2004-575 du 21 Juin 2004, appelée loi pour la confiance dans l'économie numérique, a été exposée.

Il a été rappelé que l'article 19-6e reprend les dispositions de la directive (Directive 2000/31/CE du Parlement européen et du Conseil relative à certains aspects juridiques de la société de l'information, et notamment du commerce électronique, dans le marché intérieur ). négociée par Edouard de Lamaze en sa qualité de Délégué Interministériel aux Professions Libérales, au profit des professions réglementées.

Lire la suite

Déménagement du Palais de Justice : débat sur le « droit au cœur de la Cité », Village de la justice, 26 juillet 2004

La salle était comble à l’auditorium de la Maison du Barreau le jeudi 24 juin. Les avocats sont venus très nombreux à l’invitation d’Edouard de Lamaze. Il les avaient réunis pour débattre d’un sujet qui les inquiète : le sort du Palais de justice.

Le débat intitulé " Le Droit au cœur de la Cité " organisé de longue date à l’initiative de Maître Edouard de Lamaze, avocat, ancien membre du Conseil de l’Ordre, ancien Délégué Interministériel aux Professions Libérales et Président de l’Observatoire National des Professions Libérales, a montré une volonté de dialogue de part et d’autre, mais la question reste en suspens et suscite bien des inquiétudes.

Lire la suite

  • 1
  • 2

Articles de presse

Ressources documentaires

Mentions légales         -          webdesign amZen